Les meilleurs trépieds pour télescope : Top 5

Vous souhaitez regarder la Lune, les planètes et le ciel profond ? Il ne suffit pas d’avoir un télescope ou des jumelles : vous devez aussi vous procurer un bon trépied. En effet, certains instruments astronomiques ne sont pas livrés avec trépied, même si c’est assez rare. Voici les meilleurs trépieds pour télescopes ainsi que des conseils pour le choix, l’entretien et l’utilisation.

1- Skywatcher pour AZ-5, AZ-GTi, Pronto et Star Adventurer

Ce trépied en aluminium est simple et peu cher. Léger, il est facile à transporter, d’autant plus que ses pieds sont télescopiques pour que le trépied prennent moins de place. C’est donc typiquement le genre de trépied que l’on peut emporter avec soi en vacances ou que l’on peut déplacer jusqu’à une zone éloignée de la ville pour éviter la pollution lumineuse. 

Cet appareil convient pour des appareils photos et pour des petits télescopes. Les montures conseillées sont les Star Adventurer et Star Adventurer Mini. 

En bref, c’est un trépied idéal pour photographier le ciel avec un appareil photo. Il est aussi possible d’y installer un petit télescope pour enfant, mais le trépied risque de souffrir d’un léger manque de stabilité.

Trépied pour télescope Skywatcher pour AZ-5, AZ-GTi, Pronto et Star Adventurer

2- Le trépied Skywatcher pour monture double Skytee-2

Ce trépied blanc, fait en acier, est un bon choix pour les télescopes et les jumelles astronomiques. Sa capacité de charge est de 30 kg maximum, ce qui est amplement suffisant pour la plupart des appareils. 

Il est recommandé d’acheter également la monture Skytee-2, un très bon accessoire permettant de monter simultanément 2 tubes de télescopes de 15 kg chacun. 

Ce trépied a une hauteur maximale de 115 cm. Il peut aussi accueillir les montures : 

  • HEQ 5, idéal pour débuter dans l’astrophotographie avec un télescope ;
  • NEQ 5, pouvant supporter des télescopes de 10 kg ;
  • NEQ 3, idéal pour les enfants et les débutants, avec une capacité de charge de 5 kg.
Trépied Skywatcher pour double monture Skytee 2

3- Trépied LiteRoc CEM60/70

Légèreté et stabilité, telle est la promesse du trépied LiteRoc. Sa hauteur peut être réglée entre 77 cm et 119 cm, ce qui rend ce trépied utilisable par les enfants comme par les adultes. Pesant 6,8 kg, il est assez léger tout en étant stable. 

Les montures conseillées sont les CEM70 GoTo et CEM 70G GoTo, qui sont relativement chères.

Trépied LiteRoc CEM60/70

4- Trépied Celestron avec monture AZ

Ce trépied de 4 kg est fait en aluminium. Comme tous les trépieds faits avec ce matériau, il est léger, mais peut manquer de stabilité. Il est également peu cher. 

Ce trépied est livré avec la monture AZ de la marque Celestron, une excellente marque. C’est une monture azimutale. 

La hauteur maximale de ce trépied est de 114 cm, il est donc légèrement plus petit que les autres trépieds de ce comparatif.  

Il est conseillé pour : 

Trépied Celestron avec monture AZ

5- Le trépied standard Field Tripod

Ce trépied offre à votre télescope un support ultra stable et scientifique pour observer le ciel et en prendre des photos. Sa hauteur est réglable, de 86 à 137 cm. Fabriqué en acier, il pèse 11 kg, ce qui garantit à votre télescope une grande stabilité. 

Le télescope peut être monté en mode azimutal ou équatorien. 

Il convient pour les gros télescopes de la marque Meade, comme celui-ci

De par son prix élevé, ce trépied est un appareil haut de gamme qui convient particulièrement aux professionnels ou aux très gros amateurs de l’astronomie.

Trépied standard Field tripod

Comment choisir un trépied ?

Comme souvent, il y a plusieurs critères à prendre en compte pour acheter un trépied pour télescope. 

  • La hauteur. Le trépied doit pouvoir être assez grand pour vous permettre une observation confortable sans que vous n’ayez besoin de vous courber. Concernant un télescope pour enfant, ou une utilisation en étant assis, le trépied doit pouvoir se raccourcir suffisamment. 
  • La capacité de charge. Le trépied doit pouvoir supporter le poids de votre appareil.
  • La stabilité, l’un des critères les plus importants pour choisir un trépied.
  • Le poids du trépied, critère important si vous souhaitez le déplacer régulièrement. Néanmoins, un trépied léger manque souvent de stabilité.
  • La marque. Une marque fiable propose généralement des meilleurs trépieds, de bonne qualité et avec une longue durée de vie. 
  • Le prix. Vous devez respecter votre budget.

Pourquoi avoir un trépied pour télescopes ?

Sans trépied, un télescope ne peut tout simplement pas être utilisé. Il s’agit du support qui va maintenir le télescope, les lunettes astronomiques ou les jumelles. 

Si le rôle premier du trépied est de tenir l’appareil, un bon trépied permet également de compenser les vibrations. L’appareil sera alors très stable, vous permettant une observation nette et agréable, sans secousse.

Comment installer un télescope sur trépied ?

L’installation d’un télescope sur trépied est généralement simple. Cela se déroule en 3 étapes rapides : 

  1. Ouvrez les jambes du trépied et réglez sa hauteur.
  2. Fixez-le au sol en utilisant des pieds en caoutchouc ou des pointes. Sans cela, le trépied ne sera pas stable. 
  3. Fixez le télescope au trépied grâce à la monture.

Comment entretenir un trépied pour télescope ?

Un trépied va généralement durer plusieurs années, surtout si c’est une bonne marque. Néanmoins, son entretien a une grande importance dans sa durée de vie. 

Évitez de le ranger dans un endroit humide. Privilégiez une zone sèche et sombre. 

Pour le nettoyer, utilisez un chiffon humidifié. Cela suffit s’il y a de la poussière ou un de terre. 

Pensez à faire le grand nettoyage régulièrement. Ce processus est plus long, mais faisable par tout le monde. 

Commencez par démonter le trépied. Certains modèles sont livrés avec les outils nécessaires à cela. Pensez à prendre des photos du démontage pour réussir à le remonter correctement. 

Ensuite, démontez les sections en les dévissant. Utilisez un souffleur pour éliminer la poussière. Puis armez-vous d’une vieille brosse à dents que vous trempez dans de l’eau savonneuse. Utilisez la petite brosse pour nettoyer les débris restants, puis rincez avec un torchon.

Les pieds de trépieds méritent une attention particulière, car ils s’abîment plus rapidement que le reste de la structure. Le mieux à faire pour les nettoyer est de les plonger dans de l’eau savonneuse et de les frotter avec une brosse à dent. Laissez bien sécher avant de remettre le trépied en place. 

Quelles sont les meilleures marques de trépieds pour télescopes ?

Manfrotto est la marque la plus populaire. Cette marque italienne est leader dans la fabrication de matériel photo et vidéo. Leurs trépieds sont généralement en fibre de carbone et en magnésium. Conséquences : ils sont en moyenne 30x plus légers que les autres trépieds, tout en étant de très grande qualité. 

Bogen est peu connue en Europe, mais très renommée aux États-Unis. C’est une marque fiable pour les débutants. 

Vanguard, une marque américaine proposant des trépieds pour télescope en tout genre : petits, légers et portables ; robustes et stables. 

Bresser, une marque allemande qui fabrique des télescopes et leurs trépieds. C’est une marque connue et fiable. Tout comme Celestron, qui propose des appareils haut de gamme, et Skywatcher, une marque chinoise qui fabrique des appareils abordables pour tout le monde. 

Les différents types de trépieds pour télescopes

Quand on parle de trépieds, il faut aussi mentionner les montures. Nous allons donc voir ici les différents types de trépieds et de montures pour télescopes.

Les différents trépieds

Les trépieds peuvent se différencier les uns des autres selon leur matériau, leur taille et leur conception, ainsi que d’autres fonctionnalités facultatives. 

Deux tailles sont disponibles : 

  • les trépieds de table, qui sont compacts et légers. Ils conviennent pour des jumelles ou des petits télescopes. 
  • les trépieds de sol, qui se fixent donc par terre et qui sont plus grands et plus robustes. 

Par ailleurs, deux types de conceptions existent : 

  • les trépieds à jambes télescopiques, qui peuvent se replier facilement.
  • les trépieds à jambes fixes, qui sont plus stables mais plus compliquées à déplacer.

Les différentes montures

La monture est la partie qui se trouve sur la tête du trépied et qui soutient le télescope. Généralement, la monture n’est pas fournie si on achète seulement un trépied. Néanmoins, lors de l’achat d’un télescope, tout l’équipement peut être inclus. 

2 types de montures existent. 

  • Les montures azimutales, qui sont les plus courantes. Elles permettent d’incliner manuellement le télescope horizontalement et verticalement. Il y a un coup de main à prendre mais leur utilisation est relativement simple, même pour un adolescent. Ce type de monture est peu cher.
  • Les montures équatoriales, qui ont l’avantage de suivre automatiquement le mouvement des objets célestes. Il n’y a donc pas besoin de faire de réglage toutes les 10 minutes. C’est un type de monture particulièrement avantageux pour l’astrophotographie. Néanmoins, il est plus cher. 

Chez les télescopes professionnels, d’autres types de montures peuvent être trouvés, comme des montures de Dobson ou motorisées. 

Quel trépied pour l’astrophotographie ?

Pour l’astrophotographie, un trépied à monture équatoriale ou motorisée est conseillé. Cela facilitera votre observation et rendra la séance de photographie plus longue et plus agréable. 

Mais outre le trépied, c’est surtout le télescope utilisé qui a son importance pour prendre le ciel nocturne en photo.